0 Dans Actus/ Le corps et l'esprit

J’ai décidé de devenir naturopathe

Si vous me suivez depuis un moment, vous avez dû remarquer que je publie moins dernièrement. La décoration m’intéresse toujours, mais elle est un peu passée en second plan et j’ai donc moins de temps à y consacrer. En effet, je pense avoir enfin trouvé ma mission de vie : devenir naturopathe pour aider les femmes à retrouver leur vitalité et leur joie de vivre, en sortant enfin de la fatigue chronique.

Pourquoi la naturopathie ?

Je suis passée par différentes difficultés de santé dont j’ai déjà parlé à plusieurs reprises, notamment et . J’ai découvert la naturopathie, puisque mon généraliste ne savait pas m’aider, voire me proposait des choses qui me paraissaient illogiques (prendre des anti-diarrhéiques et antiacides, mais ne surtout rien changer à mon alimentation). J’ai ainsi découvert une nouvelle façon de m’alimenter puis de vivre. Depuis, on a changé de vie, j’ai abandonné ma carrière qui ne faisait aucun sens pour moi et me détruisait, on a déménagé pour partir dans le Loiret et vivre une vie plus apaisée… J’ai approfondi ma connaissance de la naturopathie tout en me « soignant » avec. Au bout de quelque temps, l’évidence était là : il fallait que je transmette mes connaissances, mon expérience, pour permettre à d’autres femmes de se sentir mieux elles aussi !

Quelle école de naturopathie j’ai choisie ?

Cela fait maintenant un peu plus de 2 ans que je prépare cette reconversion et 2 ans que j’ai commencé mes études. Je suis inscrite dans une école de formation par correspondance, seule façon pour moi de réussir à me former en parallèle de mon job puisque j’étais dans le commerce et travaillais le samedi, ne me permettant pas de faire du présentiel en week-ends. J’ai choisi ADNR Formations, école adhérente du Syndicat des Professionnels de Naturopathie et école de qualité qui accompagne parfaitement ses élèves.

Comment j’organise mon temps

Etant devenue maman, ce n’est pas évident tous les jours ! Mais j’ai la chance d’avoir pu négocier une rupture conventionnelle avec mon employeur, je bénéficie donc du chômage (même si ce n’est pas grand chose), et on a pu faire garder notre fils 4 jours par semaine. J’arrive ainsi à jongler entre mes études, ma vie de maman, de couple, et la préparation du lancement de l’entreprise.

Une spécialité, la fatigue chronique

J’ai découvert que ce dont j’avais souffert pendant si longtemps, c’était en fait de la fatigue chronique, avec différents symptômes (épuisement, mais aussi douleurs musculaires, etc) et différentes causes (insomnie, stress, mauvaise alimentation, etc).

J’ai décidé d’étudier ce thème particulièrement d’actualité dans le cadre de mon mémoire de fin d’études. Il concernerait entre 10 et 30% des français !

J’accompagnerai donc tout naturellement les personnes qui le souhaitent dès mon installation en cabinet en fin d’année.

Evidemment, cela ne m’empêchera pas d’intervenir sur toute autre problématique de santé : troubles digestifs, maladies auto-immunes, douleurs chroniques, etc.

Où me suivre

Vous pouvez me retrouver sur mon blog en attendant mon futur site web, Nourrissez votre santé. Mais je suis surtout présente sur instagram : @nourrissezvotresante

A bientôt là bas j’espère !

Vous pourrez aussi aimer

Pas de commentaires

Laissez un petit mot