Fév 082016
 
graines-alimentation

 

Depuis deux mois, j’ai peu à peu complètement changé mes habitudes alimentaires suite à des soucis digestifs, et à un rendez-vous avec une naturopathe. Découvrez dans cet article tout ce que j’ai mis en place, et les résultats. Ce n’est pas si difficile, et tellement bénéfique !

 

Pour le contexte d’abord, vous pouvez relire les articles « Pourquoi les médecins sont parfois pire que mieux » et « l’équilibre est dans l’assiette » dans lesquels j’explique quelles étaient mes difficultés digestives ou orl (diarrhées, chat dans la gorge après chaque repas), quelle avait été la réaction de mon médecin, et les recommandations de ma naturopathe :

Depuis ce rendez-vous chez la naturopathe il y a deux mois, j’ai beaucoup fait évoluer mon alimentation.

nouvelle-alimentation-l-atelier-azimute

Tout ce que j’ai changé dans mon assiette

  • J’ai totalement arrêté le lait

Je le remplace par des laits végétaux. J’ai ainsi testé le lait d’amande, le lait de noisette, le lait de riz, le lait riz-quinoa-coco, le lait épeautre-noisette…

Ma préférence va à ceux qui contiennent de la noisette, un délice ! Le lait de riz est plutôt neutre, il passe bien avec tout. Quant au lait d’amande, je l’aime bien, et c’est quand même le plus recommandé car riche en calcium.

Je n’ai pas encore goûté le lait de soja (ou plutôt regoûté, car j’avais dû tester ça il y a fort longtemps… ) mais j’en ai une brique prête à dégainer, c’est mon prochain essai.

Verdict ? Déjà côté goût, j’adore !!! Surtout, j’aime vraiment le fait de pouvoir changer chaque semaine. Alors certes c’est plus cher, mais honnêtement aucun regret : j’en consomme un peu moins qu’avant, mais surtout il y a un réel bénéfice côté digestif. Il n’y a pas photo, ça a eu un effet immédiat (bien que cela seul n’ait pas totalement suffi).

  • J’ai presque entièrement stoppé les produits laitiers.

Il m’arrive encore parfois de mettre un yaourt dans une préparation (comme mon bircher muesli, voir plus bas) ou de la crème liquide pour faire une quiche ou un gratin. Mais le plus souvent, je remplace par des équivalents végétaux. Yaourt au soja, crème de riz, crème de soja, lait de coco… là aussi, pas trop de regret ou de difficultés, ça passe très bien ! (j’aurais pu dire « ça passe crème », pour une fois que l’expression veut dire quelque chose 😉 ). J’ai même revisité des recettes qui auraient dû être à la crème, en mettant du lait de coco et du curry, pour un côté exotique particulièrement savoureux.

J’ai acheté des yaourts au soja (Sojasun), j’en prends un de temps en temps mais ce n’est pas quotidien. Le seul truc c’est que je suis obligée de mettre quelque-chose (confiture, miel, crème de marron… ) dedans sinon le goût ne m’enchante pas particulièrement.

C’est pour le fromage que c’est le plus difficile. Je n’en mange presque plus mais j’avoue que parfois il y a un peu craquage, et j’aime vraiment ça ! Cela dit le plus souvent j’en prends un tout petit bout, et ça passe bien. Et puis du coup, on s’achète de vraiment de très bons fromages !

  • je mange beaucoup de fruits secs

Pour augmenter mon apport en calcium, et aussi parce que ça a plein d’autres bienfaits, je mange chaque jour au moins une portion d’oléagineux. 2 noix et 5 noisettes, 10 amandes… Je varie les plaisirs, en ce moment j’ai des noix du Brésil, miam.

oleagineux-alimentation

 

  • J’évite aussi mon muesli aux graines le matin, trop agressif avec mes intestins

C’est dommage car je l’aimais beaucoup. A base d’avoine, flocons de maïs, et plein de petites graines, il me paraissait idéalement équilibré. Mais vraiment ça ne passe pas, il faut se rendre à l’évidence.

Pour le petit déjeuner, j’aime varier. Soit je prends du pain (le plus possible un pain complet, au sarrasin, au seigle… ), soit des céréales type « granola », soit carrément je me fais une vraie petite « popote du matin » qui passe bien mieux.

Exemple de popote du matin 1 : Le bircher muesli   : j’ai suivi la recette indiquée, mais la fois suivante j’ai remplacé le jus de pomme par du lait végétal, vous pouvez aussi mettre différentes céréales, remplacer le yaourt par un yaourt de soja, varier les graines et oléagineux, varier les fruits… les possibilités sont infinies ! Le fait de faire gonfler toute la nuit les flocons d’avoine dans du liquide les rend beaucoup plus digestes. Par ailleurs, fruits et oléagineux apportent chacun leurs bienfaits.

Exemple de popote du matin 2 : Gruau aux graines de chia

J’ai simplement fait gonfler 2 cuillères à soupe de graines de chia dans du lait végétal pendant 20 min. J’ai ajouté 1/2 banane et 1/2 kiwi, ainsi que des amandes et noisettes concassées, et des graines d’amarante. Un délice ! Et il y a un paquet de recettes de ce genre, je n’ai qu’une hâte, les découvrir.

  • j’ai découvert plein de nouveaux féculents

Pour réduire (sans le supprimer) mon apport en gluten, j’ai voulu varier les plaisirs. Du coup depuis deux mois, on a mangé des lentilles, des pois cassés, des pâtes 100% pois cassé (dernière découverte, trop bon !), des pâtes à l’épeautre, différents mélanges de riz, du quinoa, du sarrasin, du millet, des pois chiches…

On a donc mangé : de la purée de pois cassés aux lardons, du sarrasin forestier, des galettes de millet aux pois chiches, des pâtes à l’épeautre au pesto, des lentilles aux carottes et courgettes…

Verdict ? On a adoré chacune de nos découvertes et on a envie de continuer comme ça !

  • Le plus souvent, j’évite de manger mes fruits après le repas

Le fructose des fruits étant peu digeste, il vaut mieux les manger 1h avant ou 2h après les repas, histoire que les enzymes spécifiques à leur digestion soient bien présentes (si on mange autre chose avant, par exemple de la viande, ce sont les enzymes spécifiques à la viande qui viennent en masse, et quand on mange le fruit, ben en gros y’a pas assez d’enzymes spécifiques, et avec leurs petits bras elles n’arrivent pas à suffisamment digérer le fruit). J’avoue que j’ai plus de mal avec cette habitude là, j’aime tellement les fruits, et finir mon repas sur une note sucrée…

  • J’ai quasiment arrêté le café

Déjà parce que mon café du matin, je l’aimais très long, avec du lait. Donc je l’apprécie moins sans lait ou aux laits végétaux. Et aussi parce que le café est connu pour être très acidifiant, donc j’évite autant que possible. Disons qu’au lieu de 3-5 doses par jour, c’est plutôt 1 à 3 cafés par semaine !

Par quoi je le remplace ? Et bien parfois un demi-citron pressé additionné d’eau, parfois un jus de fruits pas trop acide (pomme, poire), mais le plus souvent simplement de l’eau. Je n’ai pas trop envie de thé le matin.

C’est quelque chose qui pêche encore un peu je l’avoue car je n’arrive pas à boire suffisamment.

  • Je mange plus de fruits et légumes

J’essaye de manger plus régulièrement des fruits et légumes, ce qui n’a pas forcément été le cas lorsque je me suis installé chez mon ami au début. On essaye de s’acheter des fruits et légumes de saison : chou vert, potimarron, courges, poireau, topinambour, brocoli, choux de bruxelles… On a encore des efforts à faire pour élargir la gamme. J’aimerais apprendre à cuisiner céleri, navet, bettes… Cette semaine on a commandé pour la première fois à La Ruche qui dit Oui, et c’est assez sympa de savoir d’où viennent nos produits !

  • Je varie les sortes de pains

Je mange assez peu de pain, surtout que je ne mange presque plus de fromage. Toutefois, mon ami lui ne peut s’en passer, et j’en mange aussi de temps en temps.

J’en ai déjà parlé plus haut, mais globalement, on mange vraiment moins de baguette blanche qu’avant, et on varie. Cette semaine à la Ruche j’avais commandé un pain au sarrasin (avec 50% de sarrasin), et un pain automnal, avec épeautre, figues, noisettes.

Sinon on a testé pain au seigle, pain à la châtaigne, pain au kamut…

 

Quels effets, et est-ce que j’avais vraiment besoin de ça ?

Globalement, les effets ont été très positifs : quand je suis ces consignes, je n’ai plus du tout de problèmes digestifs. Plus de gargouillis, plus de ballonnements, plus de diarrhées…

Mais surtout, dès que je fais un écart, l’impact est énorme !

Par exemple j’ai mangé une fois un menu avec tarte feuilletée au fromage en entrée, choucroute, puis galette à la frangipane, le tout accompagné de vin blanc, j’ai eu de grosses remontées acides le soir …

Autre exemple, ce vendredi étant à la maison, j’ai eu des petits dérapages à tendance boulimique, du coup j’ai beaucoup grignoté (chocolat, céréales, fruits…), le soir on a été au resto et j’ai mangé beaucoup de viande, hier on a eu une soirée où il y avait de la tartiflette… Et bien depuis vendredi, mes intestins sont complètement dérangés.

Ma conclusion : j’ai vraiment besoin de poursuivre cette alimentation qui convient bien mieux à mon système digestif, et qui en plus est variée et délicieuse.

Quelles sont les prochaines étapes ?

Après avoir vu une vidéo passionnante d’Irène Grosjean, papesse de la naturopathie (que j’ai découverte à cette occasion), j’ai très envie d’essayer de manger cru (concept de l’alimentation vivante, bien plus riche en vitamines et minéraux, mais surtout pour laquelle nous sommes originellement conçus donc plus saine). Je ne pense pas devenir 100% crudivore, cela me semble trop contraignant, mais j’aimerais vraiment augmenter la part du cru dans mon alimentation : manger beaucoup plus de crudités, ajouter des graines germées, et continuer de diminuer la viande.

Je suis en train de lire « L’alimentation ou la 3ème médecine », livre un peu ardu mais passionnant écrite par un médecin aujourd’hui décédé, Jean Seignalet, qui recommande lui aussi ce type d’alimentation crue (bien que lui ne supprime pas les protéines animales). Il a travaillé pendant des années sur l’impact de l’alimentation sur certaines maladies plus ou moins graves, comme la sclérose en plaques, la fibromyalgie, la spondylarthrite ankylosante, les cancers… Et il a clairement démontré qu’un changement alimentaire pouvait venir à bout de certaines de ces maladies. Lui recommande de supprimer les céréales modernes. Je vais poursuivre ma lecture avant de me faire une opinion, mais c’est d’ores et déjà extrêmement intéressant. D’autres livres suivront.

Je vais continuer de me documenter sur le sujet, et surtout, d’expérimenter. Peut-être bientôt un germoir à la maison !

Je crois que vous n’avez pas fini de m’entendre parler alimentation !

Rendez-vous sur Hellocoton !
plus
Fév 072016
 
Comme son nom ne l’indique pas, ¿adónde? est bien 100% Made in France ! Le nom vient de l’un des créateurs, Javier Gutiérrez Carcache, qui est du Nicaragua. L’autre créateur, Laurent Serin, est français. Ce qui m’a plu chez ¿adónde?, c’est l’approche minimaliste et low-tech qui leur sert à élaborer des objets simples et à usages multiples, souvent à partir d’un seul matériau.


« Nous pensons que l’économie de moyens diversifie l’objet. »


Toutes les créations sont donc modulaires et ludiques, mais surtout minimales et intemporelles . Et comme les créateurs ont une très forte conscience écologique, ils portent une attention toute particulière à l’origine et à la qualité des matériaux : grès non polluant aux émaux 100% naturels, carton recyclé, papier certifié FSC ou recyclé, bois en provenance de forêts locales et gérées durablement, acier inoxydable… et évidemment la fabrication est française.

Ce court descriptif explique pourquoi j’ai autant flashé sur ¿adónde? !

Et maintenant, la collection en images : j’aime particulièrement les étagères métalliques modulables, les équerres métalliques, ou encore le grand sac en papier.

Adonde OK

Ces bacs en carton ondulé servent à tout ! Bac à jouet, corbeille à papier… on aperçoit aussi les pieds d’une des tables de la collection : tout simplement des pieds en double épingle à cheveux. On achète la table, ou les pieds seuls. On choisit les dimensions de son plateau. Et après, on garde ça pour la vie, et on change le plateau si on le souhaite !

Adonde-2 OK

Dernière vue, les boîtes à lumière en carton recyclé et sérigraphié à la main.

Adonde-3 OK

Encore une fois, ceci n’est qu’un extrait de collection, alors pour tout voir, on file sur le site internet Adonde, ou dans leur showroom parisien situé 8 ter rue Affre, dans le 18ème.

Rendez-vous sur Hellocoton !