Nouvelle vie, me voilà !

 Posted by at 12 h 19 min
Mar 212016
 

Ca y’est, j’ai osé : je plonge dans l’inconnu ! Depuis des années je vous parle de mes rêves d’indépendance et de création, depuis des mois je vous parle de bouleversement intérieur ou encore ou même ici. Et bien voilà, j’y suis. Le 31 mars très précisément, fini le CDI dans le marketing digital, je vais enfin me consacrer à mes passions. Je suis tellement heureuse de vous en parler, vous ne me voyez pas mais je souris jusqu’aux oreilles en écrivant cet article 🙂 

Je me casse !

A tous ceux qui me diront « bravo, je t’admire, d’avoir osé ! » je répondrais que non, il n’y a pas de quoi, car je ne supportais tout bonnement plus de me lever tous les matins pour faire un job qui ne correspondait pas à mes envies profondes. Chaque jour devenait plus dur, et je m’en rendais malade. Contractures cervicales, maux de dos, insomnies, et la déprime qui va avec cette fatigue… Je savais qu’un jour, j’atteindrais le « point de non retour », que j’aurais le déclic pour partir. Mes plans initiaux auraient été de tenir au moins un an de plus pour mettre des sous de côté. Là vous auriez pu me dire bravo ! Mais en fait, j’ai craqué. En janvier, j’ai été arrêtée 1 mois, après avoir juste travaillé une semaine au retour de Noël. Je ne pouvais plus avancer, chaque matin j’étais plus fatiguée et la route devenait même un danger pour moi. A mon bureau, planquée derrière mon écran, j’essayais de travailler en vain. Le week-end, je pleurais de fatigue. J’ai donc été voir mon médecin pour faire une pause. Et suite à cela, il fallait prendre la décision qui s’imposait et partir. C’était ça ou les arrêts de travail à répétition, et au final certainement un départ qui aurait alors été subi…

(Tout bien réfléchi, en vrai, je suis super super fière et vous avez le droit de me féliciter ^^). 

Donc oui, j’ai décidé que ça y était, j’allais me lancer. Après tout, cela fait 9 ans que je bosse, 9 ans que je savais que je voulais changer de voie ! J’ai fait un bilan de compétences en 2010, et depuis j’ai cherché pas à pas, testé un autre poste (du digital alors que j’étais chef de produit dans l’agroalimentaire), j’ai retapé plein de meubles, j’ai blogué tant et plus, j’ai fait 15h de coaching pro sur mes propres économies pour m’aider à avancer, j’ai fait des stages d’ébénisterie, pris des cours du soir d’aménagement d’espaces… J’ai donc envisagé d’être décoratrice, architecte d’intérieur, menuisière ou ébéniste. Mais au fond, le coaching ou le conseil ne me ressemblent pas vraiment, même si j’aimerais, j’ai encore trop de mal à affirmer mes idées à un client. Alors qu’il y avait toujours un point commun qui ressortait dans mes envies : avoir ma boutique. Les stages d’ébénisterie ? C’était pour avoir ma brocante-atelier-boutique. Ce que je voulais c’était surtout avoir le plaisir de trouver des merveilles et les revendre. Et puis un boulot pour lequel je me lèverais chaque matin avec plaisir, et où je serais également active, avec une partie manuelle. Ce qui ne me plaisait pas dans le plan « archi intérieur », c’était le manque de cet aspect manuel.

Et puis est venu ce choc de perdre un ami si jeune, en pleine réalisation de ses rêves. Brutalement, il fallait que moi aussi, je me mette en marche pour vivre mes envies ! Vite !

Alors si tu es quelque part et que tu m’entends, mon ami, tout simplement merci. 

Au retour de mon arrêt, donc, j’ai négocié de pouvoir partir, et mes employeurs ont accepté une rupture conventionnelle.  Nous avons fixé ce départ au 31 mars. A l’heure ou j’écris cet article, il me reste donc exactement 8 jours de travail à effectuer (et je peux vous dire que je bous d’impatience !).

98680648

Et mon projet alors ?

C’est là que ça devient intéressant ! Même si je ne vous dirai pas tout aujourd’hui 😉 Je travaille à l’ouverture d’une boutique-café qui soit comme un lieu de vie un peu éco-friendly… Les amis, ça va dépoter !! (J’ai édité cette partie pour ne pas trop en dévoiler trop tôt).

Evidemment, je suis parfois terrifiée, mais vous savez, ce qu’on appelle le bon stress ! Chaque question m’amène à me surpasser, chaque doute à tenter de clarifier. Alors qu’au bureau, j’avais tendance à repousser voire enterrer tout ce qui me posait souci ou me saoulait… Là c’est pour moi, pour ma passion, et du coup, l’angle n’est pas du tout le même (à un point qui me surprend presque) !

Evidemment, n’ayant jamais travaillé dans le commerce, j’ai une énorme montagne de choses à découvrir, à apprendre. Mais j’ai hâte ! L’autre jour, je fouinais sur la toile à la recherche de systèmes de caisse. Pas fun fun, mais je suis si concernée que j’y ai passé des heures à découvrir l’existant !

A ce jour, le concept est défini, la liste de fournisseurs quasiment établie, j’ai même bien entamé le choix de mon catalogue précis de produits. Je teste régulièrement des recettes, j’ai fait une présélection de graphistes et le nom de la boîte est sur le point d’être déposé…Dès début avril je dépose le nom, fais mon choix de graphiste, part en créa… Mi avril je fais la formation « 5 jours pour entreprendre » à la CCI, puis j’approfondis et mets en forme mon étude de marché, et mon business plan. Mon objectif ? Pouvoir chercher un local en début d’été pour ouvrir avant la fin d’année !

Le chemin est encore long, mais wouahou il me donne envie 🙂

 

 

  18 Responses to “Nouvelle vie, me voilà !”

  1. Bravo ! J’ai découvert ton blog il y a peu mais ton univers me ressemble et me parle beaucoup. Je comprends et t’encourage dans ton projet a 200%! J’ai bossé 9 ans à Paris puis jai tout quitté depuis 1 an (la ville y compris). Depuis j’ai été salariée dans plusieurs autres domaines complètement différents (qui ne m’épanouissent pas trop non plus) et je suis en rupture conventionnelle d’un cdi qui me rendait malade aussi… Je vais en profiter pour me lancer et me renseigner pour exercer une activité indépendante ! Sensible aussi à ton univers de recup, deco et brico … Je pratique depuis des années également 😉 allez je vais suivre tes prochaines aventures avec intérêt ! Ps: ta boutique ouvrirait dans quelle ville? Paris?

    • Hello Morgane, merci 🙂 On a hésité à quitté l’île de France pour la même occasion, mais ça faisait un peu trop d’un coup pour notre jeune couple ! Mais c’est un de mes rêves aussi… En attendant du coup, ce sera en région parisienne mais je garde le lieu pour moi pour l’instant.
      Je te souhaite de trouver ta voie ! N’hésite pas à tester plein de choses 🙂

  2. Alors je te souhaite plein de bonnes choses et de bonheur dans cette nouvelle aventure !
    (et félicitations)

  3. C’est super félicitation !! Je comprends totalement qu’un métier pas fait pour nous, nous rends malade, je suis passé par là l’année dernière, j’ai même atterrit à l’hosto… ce 2016, moi aussi je me lance en reconversion, reprise d’étude et tout ^^ bon courage et pleins de bonne chose !

    • Aïe, moi heureusement j’ai quand même évité l’hosto ! Chouette la reconversion ! Moi je ne voulais pas reprendre d’études…
      Courage à toi aussi !

  4. Bravo, quel courage et quel projet!
    J’espère suivre cette aventure sur les réseaux!
    Bonne chance!

  5. Bref tu évite le burn-out pour te lancer dans une aventure joyeuse et humaniste ! Bravo, il faut aussi du courage pour ça ! Je te souhaite une pleine réussite et plein d’élans enchanteurs ! Impatiente de voir la suite !
    ps : ça nous fait du bien à tous de voir que oui c’est possible…

  6. Youhou!!! Félicitations!!!!
    Je suis super heureuse pour toi. Je te te souhaite plein de bonnes choses dans cette nouvelle aventure. Bravo, bravo!!

  7. Je suis très admirative de ce parcours et de cette énergie que tu as eu pour rebondir et te reconvertir. C’est très inspirant. Je t’envoie tout plein de courage pour ces mois à venir, qui s’annoncent chargés je pense, et je serai très curieuse (et ravie) de te lire lorsque le projet aura abouti.

    • Merci, ces encouragements me touchent beaucoup ! J’ai souvent été au contraire sans énergie, et j’ai stagné trop longtemps ! Au bout d’un moment, comme on dit, quand on touche le fond de la piscine, on peut prendre l’impulsion pour remonter…

  8. Je ne te l’ai pas encore dit mais c’est génial et courageux d’oser !! Ca va marcher j’en suis sure 🙂

    • Merci merci ! Quand je réfléchis, je me dis que ça aurait été super plus courageux de rester 6 mois de plus, ce qui ne m’empêche pas d’être sûre de ma décision, hyper heureuse et fière 🙂

  9. Merci pour ce beau témoignage chargé d’énergies positives et Bravo.
    Je te souhaite le meilleur, l’épanouissement et l’accomplissement total de tes rêves.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(votre nom)

(votre email)