Jan 182015
 

Ca y ‘est, je l’ai fait !

Ceux qui suivent ma page facebook savent que j’avais envie depuis longtemps envie de poser du papier peint dans ma chambre. Cependant, celle-ci a un certain nombre de contraintes, qui font que je me posais beaucoup la question du choix du papier en lui-même, mais aussi de sa disposition.

Je vous conseille, quand vous souhaitez vous aussi poser du papier peint, vous noter noir sur blanc vos contraintes. Voici les miennes :

> une petite surface, 9m²

> une grande hauteur sous plafond, 3m (surtout par rapport à la surface au sol !)

> un espace déjà encombré par un grand dressing recouvert de portes miroir

> par conséquent un lit situé contre un mur

> en rez-de-chaussée sur cour, ma chambre est très peu lumineuse

Ainsi, j’en ai tiré les conclusions suivantes :

> pour éviter un effet étouffant à cause de la réflexion des miroirs, je ne voulais pas un motif trop présent de par ses couleurs. J’ai aussi choisi pour cette raison de ne pas recouvrir toute la chambre de ce papier. Pour réduire la hauteur sous plafond visuellement, j’ai décidé de ne pas monter jusqu’en haut. Par ailleurs, il m’était impossible de faire un bel effet « tête de lit » vu que celui-ci est collé contre un mur.

J’ai eu la chance que l’association pour la promotion du papier-peint (A3P) me propose de choisir un des papiers des marques adhérentes de l’association.

J’ai donc cherché un motif graphique, mais pas trop lourd, et j’ai totalement flashé sur ce papier-peint de la marque Rasch, dans la collection Trendspots 2015. J’ai adoré ce petit côté « architectural » et l’effet 3D du papier peint.

Quant à la disposition, au final, je suis arrivée à cette proposition là : sur deux pans de mur en angle, « encadrant » complètement le lit. Je ne suis pas allée jusqu’à la porte ni jusqu’au plafond.

Papier peint architectural noir blanc chambre

Et je suis absolument ravie du résultat ! Même si je dois vous avouer que la pose a été assez galère notamment dans l’angle, absolument pas droit, de mon appartement dans un vieil immeuble 1930…

Je me suis aidée de mon niveau laser Quigo de Bosch, ça m’a évité d’avoir à tracer un trait d’aplomb, et un trait horizontal pour la limite haute. Très pratique ! Dans tous les cas, je vous conseille d’être deux pour la pose, car toute seule je me suis un peu galéré… il faut croire que j’aime ça 😀

Avant de faire ce choix, j’avais commencé par réaliser un petit croquis très minimaliste pour montrer la disposition de papier que j’avais imaginée, et ainsi pouvoir valider mon choix. Ca peut être une bonne idée si vous hésitez, notamment pour pouvoir en parler entre vous.

croquis disposition du papier peint

Voici un zoom sur le motif. Mon cadre avec son papier peint graphique et son masking tape rose ressort encore mieux qu’avant.

Papier peint architectural noir blanc chambre zoom motif

Et maintenant, voici côté porte comment a été pensée la disposition : je suis montée jusqu’à la hauteur de la porte, et j’ai laissé la place à l’interrupteur, la même distance de chaque côté. En plus, ça facilite largement la pose de ne pas avoir à faire de découpes autour d’un interrupteur ! (pas conne, bibi!)

Papier peint architectural noir blanc chambre - côté porte

Vous pouvez voir qu’entre les tableaux et les coussins, il y avait déjà pas mal de couleurs et qu’un motif noir et blanc était donc l’idéal.

Et enfin, on peut constater que la vue dans le miroir, (ce qu’on voit en entrant dans la chambre), n’est pas étouffante.

Papier peint architectural noir blanc chambre - dans le miroir

Le résumé ? Opération papier-peint concluante et réussie !

Et vous, vous avez tenté ? 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Shopping du jeudi : Ferm Living

 Posted by at 18 h 50 min
Juin 082011
 

De Ferm LIVING, fan je suis! Cette marque (encore une danoise!) conçoit et commercialise des papiers peint, stickers, coussins, accessoires pour la table, linge de lit et autre papeterie qui allient style de vie moderne et esprit scandinave. Et moi, c’est ça que j’aime !


La collection printemps-été 2011, nommée « Arlequin et joie de vivre », puis son inspiration dans l’univers du théâtre et du divertissement de la ville de Copenhague. De là est né un mélange de motifs arlequins, de couleurs vives et de formes originales, le tout agrémenté d’une pointe d’humour. (Source Ferm Living)

Voilà donc un aperçu des différentes gammes de produits, avec encore mes petits pêle-mêle handmade (click pour agrandir).

D’abord, les papiers peints : beaucoup de motifs végétaux (j’aime notamment l’avant dernier), mais aussi les fameux losanges bleus et blancs style Arlequin.

Ferm Living fait aussi des papiers-peints pour enfants, avec des motifs forts et des couleurs vives et gaies.

Petit aperçu de mes favoris (ne sont-ils pas craquants?) :

A mon avis, mieux vaut toutefois les jouer en petites touches dans la chambre de nos petiots, pour éviter un résultat étouffant.

Ensuite, les stickers : là, beaucoup de poésie et d’originalité ! J’aime bien le motif de découpe autour de la fenêtre, ou la pile de valises, 2 stickers pleins d’humour… et très pratique, le calendrier ardoise mural géant!

Là aussi, il existe une gamme enfants. J’aime l’idée des fanions assez tendance en ce moment et très gaie !

Côté art de la table, je craque pour les motifs Arlequin aux couleurs très seventies, mais aussi le set de table en liège à motif de branchage…

Et enfin, côté textiles et décoration, je suis archi fan des poufs et paniers en laine à grosses mailles, particulièrement les couleurs moutarde et bleu canard…

Pour voir plus d’objets (il y a plein d’autres trésors), allez sur le site Good object. Pourquoi ne pas y faire un tour pour la fête des pères ? Carafes, planches à découper en forme de maisons, plateaux en liège ou papeterie peuvent faire de jolis cadeaux.

Et le catalogue en ligne est dispo là.

C’est moins girly que les marques précédemment présentées, non ?

EDIT : Vous êtes sym-pa, les filles, personne ne m’a fait la remarque que mon « shopping du jeudi » était sorti un mercredi ! je crois que je me suis crue jeudi la moitié de la journée hier… Y’a des jours comme ça…

Rendez-vous sur Hellocoton !