Juil 162014
 

J’ai reçu il y a quelques semaines de la part de Bosch la ponceuse PSM 200 AES : une ponceuse filaire, à plateaux de ponçage interchangeables. J’en ai deux, le triangle et le rectangle standards, mais il existe différentes têtes de ponçage pour accéder à tous les espaces et poncer toutes les surfaces.

J’ai enfin pu la tester ce week-end, pour finaliser le ponçage de cette assise de chaise bistrot en hêtre.

L-atelier-azimute-test-ponceuse-bosch-200-AES-3

Il s’agissait plus précisément de poncer la tranche de l’assise pour faire disparaître les anciennes traces de teinte à bois et lui donner un vrai coup de frais. Voici le bois avant :

L-atelier-azimute-test-ponceuse-bosch-200-AES-2

Première étape : prendre en main la bête. Un rapide coup d’oeil dans le mode d’emploi m’a permis de comprendre comment déclipser le plateau de ponçage, ultra simple. La vitesse/puissance de ponçage est réglable par un bouton.

L-atelier-azimute-test-ponceuse-bosch-200-AES-5 L-atelier-azimute-test-ponceuse-bosch-200-AES-7

Hop, c’est parti pour le test : je reclipse le plateau, je pousse le bouton, et tout de suite je sens la différence par rapport à ma précédente ponceuse sur batterie de Bosch : ce modèle-ci est bien plus puissant. J’adorais ma petite ponceuse, très maniable grâce à l’absence de fil, la légèreté et la petite taille, mais là, il n’y a pas photo : ça ponce ultra efficacement. En plus, elle n’est pas bien lourde, et reste maniable.

Au bout d’à peine 10 secondes, je commence déjà à voir la différence sur la partie poncée de la tranche :

L-atelier-azimute-test-ponceuse-bosch-200-AES-6

Et quelques minutes plus tard, voici le résultat : nickel !

L-atelier-azimute-test-ponceuse-bosch-200-AES-8

Le plus de la ponceuse PSM 200 AES de Bosch ? Ce réservoir à poussière, qui aspire la sciure pendant le ponçage et qui évite une grosse partie de la poussière dans la pièce (et dans le nez en cas d’absence de masque…).

L-atelier-azimute-test-ponceuse-bosch-200-AES-10

Convaincue ? Carrément ! Je compte bien garder celle-ci et céder ma précédente ponceuse, idéale pour les « débutants » ou utilisateurs occasionnels, mais moins performante que celle-ci ! J’adore, et j’adopte !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Scie circulaire Bosch # le crash test

 Posted by at 16 h 58 min
Mar 212014
 

Voilà, j’ai testé la scie circulaire sans fil que m’a envoyé Bosch, la PKS 18 LI avec sa batterie compatible avec de nombreux autres outils de la gamme Power4all. Celle-là même que je vous ai fait gagner il y a quelques jours.

J’ai profité du chantier d’un ami pour la tester pour découper un plan de travail en bambou, destiné à une salle de bains.

Alors comment découpe t-on un plan de travail ? D’abord, nous nous sommes servi d’un pan de carton pour réaliser un gabarit, le mur n’étant pas tout à fait à angle droit. Nous avons pris les mesures précisément à l’aide d’un mètre. Puis nous avons tracé le trait sur le plan de travail.

Ensuite, on a sorti la bête que voilà : test-scie-circulaire-bosch-l-atelier-azimute

J’avoue qu’au début j’avais assez peur de la manipuler, peur de faire une bêtise… j’ai bien regardé la notice et ils disaient de faire une coupe test. Bien m’en a pris, car je me suis aperçue que le côté sur le dessus de la coupe, ça a tendance à décoller les fibres du bois. Il fallait donc couper avec la face cachée positionnée en haut.

Attention, pour utiliser une scie circulaire, mieux vaut s’équiper. Lunettes de sécurité et protections d’oreilles à minima. Un masque, surtout si vous ne la branchez pas sur un aspirateur (c’est possible cependant). Voilà à quoi je ressemblais tout équipée :

Equipement-de-securite-l-atelier-azimute

Bon un simple masque en papier aurait suffit pour cet usage. Moi évidemment, faites ce que je dis pas ce que je fais, je n’ai mis aucun équipement !

J’ai utilisé la scie, j’ai eu un tout petit peu de mal à rester vraiment sur le trait de coupe, je pense que la fixation d’un guide aurait été bienvenue. Pour une coupe parallèle (ce n’était pas le cas ici), un outil est fourni avec à cet effet.

La découpe s’est bien passée, comme dans du beurre. Il faut juste prendre son temps, ne pas forcer. Un coup d’oeil en vidéo ? (Attention, c’est brut de décoffrage, ça fait du bruit ^^)


La synthèse : la puissance n’est pas exceptionnelle, mais c’est un outil sur batterie, il est léger et très maniable en conséquence, on ne peut pas tout lui demander ! Cependant pour un plan de travail en bambou, bois très dense, ça a quand même sacrément bien marché.

Voici le résultat une fois la planche retournée : on voit les éclats de bois en bas, qui étaient en haut de la coupe.

test-scie-circulaire-bosch-l-atelier-azimute-apres

Et voilà le plan de travail en position, pile poil de la bonne taille !

test-scie-circulaire-final

Conclusion ? Mon ami l’a gardée pour ses travaux et il s’éclate avec ! Je la récupère bientôt pour la passer à d’autres amis 🙂

Quant au concours, encore une fois j’étais étonnée de voir tout ce que vous aviez envie de faire avec une scie circulaire, je serais ravie de voir vos réalisations !!

Rendez-vous sur Hellocoton !